Basket Faguo + arbre = Greenwashing

Faguo signifie « France » en chinois. Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier, 23 ans ont choisi ce nom pour leur marque de basket car c’est comme cela que les chinois les appelaient lorsqu’ils étaient là bas pour un semestre d’étude à l’étranger.Leur slogan : un chaussure achetée = un arbre planté. En effet, pour chaque chaussure acheté, Faguo plante un arbre. S’agit-il pour autant d’une chaussure écolo? Pour vous, j’ai rencontré Nicolas Rohr, co-fondateur des chaussures Faguo.

Evaluation Be Lagom des chaussures faguo

Approche économique

  • Prix : 50 €
  • Qualité : bonne
  • Style : tennis de ville fine, légère, sobre et colorée

Apports sociaux

  • droits de l’homme : les baskets sont fabriquées en Chine. Pour s’assurer des bonnes conditions de travail, les co-fondateurs se rendent sur place pour suivre la production
  • Structure juridique : faguo est une société anonyme

Empreinte environnementale

  • matières premières : le tissu de la chaussure est fait à partir de coton conventionnel (non bio). Les semelles des faguo sont faites avec du caoutchouc non naturel (dérivé du pétrole)
  • compensation carbone : Pour limiter les émissions de CO2, Faguo fait des efforts pour limiter son empreinte écologique. Les chaussures sont transportées par bateau depuis la chine et par péniche du Havre à Paris. En partenariat avec Planet Urgence, Faguo compense  ses émissions de CO2 et plante un arbre par chaussure vendue. La pepiniérie se trouve dans la somme dans le nord de la France.

Bilan et critiques

Faguo c’est l’histoire de 2 jeunes étudiants qui sont partis en Chine en séjour de fin d’étude. Je me trompe peut être mais je suis quasiment sûr que c’est comme cela que Faguo a commencé. Les 2 jeunes étudiants ont vu là bas qu’il y avait une forte capacité à entreprendre. Pourquoi? Parce que malgré la crise la Chine est pleine croissance (+ 11,9 % au 1er trimestre 2010)*. Et un soir ils ont dû se dire, pourquoi pas nous? Je suis sûr qu’on pourrait lancer une marque de basket. Ok, let’s go. Bon, tu sais ce qu’on va faire ? On va contacter des fournisseurs un peu partout dans le monde (chine, brésil, portugal…) et on va prendre la meilleure offre, ok? Mais comment on va faire pour se faire connaître? Et bien, tu sais j’ai entendu parler d’une marque qui s’appelle Veja qui fait des baskets ecolo. Ca marche du tonnerre !!! Ok, donc si on veut que cela marche, c’est mieux si notre basket est écolo. Comment on peut faire pour qu’elle soit ecolo ? On m’a parlé de la compensation carbone. C’est quoi la compensation carbone? Ben la compensation carbone c’est mesurer les émissions de co2 lié à la fabrication et l’achemninement de ton produit et planter des arbres pour compenser ses émissions car les arbres absorbent le CO2. Et cela coûte combien? Ben pas grand chose. C’est ça qui est bien! On peut faire un buzz avec cela. Wé c’est clair mais  faut juste trouver un slogan. J’ai une idée. Une basket achetée = un arbre planté. Yes! T’es trop fort! Faut qu’on trouve aussi un symbole, un signe distinctif pour que les gens voient qu’on compense. Ben, on n’a qu’à mettre un bouton. Wé bonne idée. Je résume. Donc, on va faire fabriquer notre chaussure en Chine, comme cela on devrait avoir un très bon prix sorti d’usine. Et pour se faire connaître, on va faire de la com ecolo en compensant nos émissions de CO2. J’suis sûr que cela va marcher.

Je peux comprendre que Faguo est fait le choix de travailler avec la Chine car c’est lié à l’histoire personnel des co-fondateurs. Et puis, comme ils disent, les choses évoluent très vite en Chine. Je suis prêt à leur faire confiance quand ils disent qu’ils se rendent sur place et que les ouvriers travaillent dans des conditions décentes.Pourquoi pas. Les labels représentent des coûts et ne sont pas des garanties absolues.Je suis prêt à entendre qu’ils ont cherché du coton bio et du caoutchouc naturel en Chine mais qu’ils n’en ont pas trouvé. Après tout, Faguo est une jeune marque. C’est pas évident de faire une chaussure exemplaire d’un point de vue environnemental du jour au lendemain. Par contre, s’afficher comme chaussure écolo pour se faire connaître alors que Faguo ne fait que compenser ses émissions de CO2 en plantant des arbres en France, je trouve cela  incorrect vis à vis du consommateur. C’est de l’abus de langage, du greenwashing, d’autant plus que les arbres sont plantés en France dans des zones où il n’y a pas spécialement de besoin. Ces arbres ne sont pas plantés dans une zone de déforestation ou sur le lieu de production comme le fait Alter Eco. Le seul côté positif des chaussures Faguo c’est qu’elles sont beaucoup moins chers que des Veja. Mais peut on vraiment les comparer!!! Si on regarde le rapport qualité – prix – respect de l’environnement, y’a pas photo. Veja est largement au dessus.

Pour plus d’infos : http://www.faguo-shoes.com/

*http://www.latribune.fr/depeches/reuters/la-croissance-chinoise-s-accelere-au-1er-trimestre-a-119.html

Tags: ,

4 comments

  1. […] lire sur belagom.com : Basket Faguo + arbre = Greenwashing, un œil critique sur la démarche affichée par les créateurs de la marque de basket Faguo dont […]

  2. Merci pour votre post très juste.
    Je me permets de rajouter 2 choses
    – je trouve vraiment louable de vouloir améliorer les conditions de travail en Chine, car c’est là bas que ça fait vraiment mal. En revanche, il est très difficile de vérifier, même en visitant les usines, que celles-ci sont vraiment conformes aux exigences, y compris de leurs propres clients : en effet celles-ci sont souvent « maquillées » spécialement pour les visites de des clients. Ceci est facilité par la corruption qui contourne la législation du travail Chinoise qui est pourtant fort souple…
    – Je connais un peu Planète Urgence qui est une association très sérieuse, et qui propose également des programmes de plantations en Afrique et en Indonésie.

    Mais malgré tout, Veja et leur intransigeance, tant dans le style que dans leurs actes, et même leur communication, sont les MEILLEURS. Je suis d’accord.

  3. Bravo pour votre initiative commerciale très astucieuse. Cependant elle va dans le sens que je déplore, d’utiliser la culpabilisation dont nous sommes victimes, en proposant à chacun de se donner bonne conscience en faisant un geste pour « sauver(?)  » la planète. Pourquoi pas, en effet, faire un geste, c’est très louable, mais il eut été judicieux qu’il fusse sensé, d’un point de vue écologique.
    En effet, planter des arbres en France, alors que la forêt gagne du terrain un peu partout est une ânerie; faire croire aux gens qu’ils font un geste pour la planète est une escroquerie. Contribuer à stopper le massacre de la forêt tropicale , cela aurait eu certainement autant de « gueule » commerciale et aurait été vraiment utile.
    Je ne doute pas de vos bonnes intentions mais plutôt de la crédibilité de vos conseillers en la matière.
    Bonne réussite tout de même.
    Luc David
    Ecologue.

  4. […] éco-conçues qui allient style et respect de l’environnement. Niveau coupe, elles ressemblent aux baskets FAGUO mais chez FYE la finition est plus soignée. La démarche environnementale est également plus […]