Veja : des baskets Lagom

Si « Lagom » vient du suédois et renvoie à la notion d’équilibre, Veja signifie en brésilien« regarde ». Regarder ce qui se passe autour de nous, prendre conscience des choses et construire un autre monde, voilà le message que Veja nous adresse. C’est parce qu’elles sont belles, confortables, urbaines et designs, mais aussi parce qu’elles sont fabriquées à partir de matières naturelles et selon les principes du commerce équitable, que les baskets veja sont Lagom.
Pour vous, j’ai rencontré Julia Wiart chargé de communication pour Veja au salon Ethical Fashion Show.


Evalutation Be Lagom des baskets Veja

Approche économique

  • Style : urbain, sobre, mode
  • Rapport qualité prix : excellent
  • Prix d’une basket veja :70-100 €
  • Modèle économique : Contrairement aux équipementiers sportifs comme Nike, Adidas ou Puma, Veja ne dépense pas un centime dans la publicité. Veja utilise uniquement son site Internet et son blog pour communiquer.

Empreinte environnementale

  • Semelles en caoutchouc sauvage : Les semelles des veja sont constituées de caoutchouc naturel, qui pousse à l’état sauvage au cœur de la forêt amazonienne, dans la réserve Chico Mendes. C’est en striant l’écorce de l’hévéa que les seringueiros obtiennent la sève qui sert à fabriquer du latex naturel. Son exploitation valorise la forêt vierge et permet de lutter contre la disparition de la plus grande forêt du monde. Ce choix s’oppose au caoutchouc synthétique, ou plastique, réalisé à partir de matières fossiles épuisables et non biodégradables.
  • Toile en coton bio : la toile des Veja est constituée de coton biologique c’est-à-dire que le coton ne contient ni pesticide ni engrais chimiques. La culture du coton bio permet de préserver la santé des ouvriers et les nappes phréatiques mais également la biodiversité. En effet, plus de 20% du coton cultivé dans le monde est déjà issu de semences transgéniques.
  • Cuir écologique : Veja a développé, au Brésil, un cuir écologique, cuir tanné grâce à des éléments végétaux, sans recours au chrome. Ce cuir est appelé cuir végétal. Il est utilisé pour les Veja leather.

Apports sociaux

  • Matières premières : le caoutchouc naturel et le coton bio sont achetés au producteur selon les principes du commerce équitable. Le prix ne dépend pas des fluctuations de la bourse de New York mais des besoins des producteurs soit le double du prix du marché pour le coton bio. Pour le caoutchouc, une prime équitable de 30% par rapport au prix de marché est versée à une coopérative locale.
  • Transformation : Pour les étapes industrielles de sa fabrication, veja fait appel à des coopératives et entreprises qui garantissent la dignité des travailleurs.L’usine d’assemblage des chaussures respecte les lois internationales de l’OIT (pas de travail d’enfants, bonnes conditions de travail, salaires décents, respect des horaires et des heures supplémentaires). Le filage du coton a lieu dans une coopérative dans la région de São Paulo.
  • Logistique : Parce que la solidarité ne se limite pas aux relations Nord-Sud, Veja fait appel à l’association Ateliers Sans Frontières pour le stockage et les livraisons en France de ses produits. Ateliers Sans Frontières est une association de réinsertion par le travail, qui remet sur les rails les exclus de notre société en leur proposant un travail et une formation.
  • Statut juridique : Veja est une SARL créé en 2004.

Apports culturels

A travers son site web et ses vidéos sur youtube (cf vidéo ci-dessous) , Veja explique avec clarté et dynamisme le processus de fabrication de ses chaussures. Avec son blog, Veja nous fait partager ses réflexions sur l’actualité.

Bilans et critiques

Les baskets Veja sont de loin la plus grande réussite de la mode éthique. Pourquoi ? Parce que déjà c’est un bon et beau produit. Les baskets Veja sont de très bonne qualité et ont un design à la fois sobre et démultipliables à l’infini en termes de couleurs. Tous les ans, Veja propose de nouvelles gammes. C’est avec les Volley que Veja a connu ses premières heures de gloire. Aujourd’hui, il y a les Veja tava leather, Grama, Grama leather, enfants, baby et les petites dernières : les Veja The Grid. En plus de toutes ses qualités intrinsèques, les Veja sont respectueuses de l’homme et de l’environnement. Alors si vous n’en avez pas déjà, courrez vite en acheter dans le magasin le plus près de chez vous ou sur le Veja Store.

Pour plus d’informations :
http://www.veja.fr/
http://www.veja-store.com/
http://blog.veja.fr/fr/

Retrouvez tous les articles sur la mode éthique dans la rubrique « S’habiller Lagom »

Tags: , , ,

5 comments

  1. […] durable qui présente de manière informelle son projet pendant 10 minutes. A titre d’exemple, Veja, Veosearch et E-citizen (prochainement en ligne sur Be Lagom) ont déjà présenté leur projet. […]

  2. […] et chics. Dans le rayon mode, vous trouverez des marques comme Ideo, Kamakala, Ethos, Nu, Envao, Veja… Pour le mobilier, Alter Mundi travaille avec la compagnie du commerce équitable. Enfin, dans […]

  3. […] un espace à la mode éthique (So éthic). Vous y retrouverez de nombreuses marques Lagom comme Veja, Nu, Cyclus … Who’s Next aura lieu 1 place de la Porte de Versailles 75015 […]

  4. […] faire connaître? Et bien, tu sais j’ai entendu parler d’une marque qui s’appelle Veja qui fait des baskets ecolo. Ca marche du tonnerre !!! Ok, donc si on veut que cela marche, […]

  5. […] Les baskets FYE sont des baskets éco-conçues qui allient style et respect de l’environnement. Niveau coupe, elles ressemblent aux baskets FAGUO mais chez FYE la finition est plus soignée. La démarche environnementale est également plus aboutie (utilisation de matériaux recyclés, en coton bio, compensation carbone dans des zones de déforestations). Petite bémol tout de même, l’engament social serait à placer dans la catégorie « peut mieux faire » (pas de salaires supérieurs à la moyenne, usine conventionnelle…). Malgré que cette marque soit gérée en France et en Europe par l’équipementier sportif Kappa (qui ne s’est jamais distingué par son engagement social et environnemental), il semble y avoir une volonté de faire évoluer positivement les conditions de travail (5 % du prix de la chaussure est reversé à l’amélioration des contions de travail au Vietnam). Ce petit plus ou plutôt ce grand plus, ajouté à un peaufinage du style FYE, devrait permettre à cette marque qui monte de connaître le même succès que les baskets Veja. […]